a publication en 1981 du Chemin du bonheur a donné lieu à une réponse populaire immédiate et considérable. En général la distribution s’accomplit par subventions et en coordination avec La Fondation du Chemin du bonheur à Los Angeles. D’ordinaire, les livrets sont donnés en paquets de douze au nom d’écoles, de groupes d’action civique, d’organisations pour la jeunesse, d’agences de services sociaux, d’organisations policières et militaires. À noter particulièrement une organisation de bienfaisance à but non lucratif formée d’hommes d’affaires, la CBAA (Concerned Businessmen’s Association of America), qui se consacre à des questions éducatives. Grâce aux efforts de la CBAA, plus de six millions d’exemplaires du Chemin du bonheur ont été placés dans les mains d’écoliers, et deux campagnes nationales très réussies ont été lancées. La première comprend un concours où des élèves doivent démontrer comment ils utilisent le précepte « Donnez le bon exemple » tandis qu’un deuxième concours requiert d’écoles entières « qu’elles en finissent avec la drogue dans leurs murs ».

Ceux qui supposent que de tels concours pourraient bien tomber à plat en cet âge de cynisme et de froide violence se méprennent. À ce jour, plus de cinq millions d’élèves dans près de huit mille écoles primaires, collèges et lycées ont participé au programme ; plus récemment, 96 000 autres élèves ont soumis leurs rédactions à une compétition sur Le Chemin du bonheur, et ce, dans une période de deux mois. Et nous ne parlons pas uniquement d’élèves appartenant à des quartiers statistiquement moins troublés. Par exemple, après que le livret a été distribué dans les écoles du centre-sud de Los Angeles, des membres des Crips, un gang dont la violence est notoire, se sont chargés d’organiser leur propre campagne sur le thème « Sauvegardez et améliorez votre environnement ». Après quoi on a vu des membres de gang nettoyer les graffitis de 130 immeubles du quartier, tout en encourageant la distribution de davantage d’exemplaires du livret. De même, la distribution du Chemin du bonheur dans les quartiers de Los Angeles Est a inspiré la formation spontanée d’équipes de football et de basket-ball dans les rangs de jeunes qui auparavant étaient à couteaux tirés, tandis que le taux d’homicides liés aux gangs dans la communauté hispanique avoisinante est tombé de 351 à 0. Ce n’est donc pas pour rien que le livret a été décrit par les chefs des communautés vivant dans les quartiers déshérités comme étant un véritable « cadeau du ciel » et le plus spectaculaire catalyseur de résurgence morale qu’il leur ait jamais été donné de voir.


| Précédente | Glossaire | Sommaire | Suivante |
| Point de Vue | Sites Jumelés | Librairie | Page de Garde |

Page de Garde de L. Ron Hubbard | L. Ron Hubbard: Le Fondateur de la Scientologie | L. Ron Hubbard: le Créateur Musical | L. Ron Hubbard, Le Philanthrope/L'Éducation | L. Ron Hubbard, Dianetics Letters | L. Ron Hubbard, Literary Correspondence | L. Ron Hubbard, Un Portrait | Hommages et Proclamation à L. Ron Hubbard | L. Ron Hubbard, Poet/Lyricist | L. Ron Hubbard: Homme d'Aventure et d'Exploration | Scientologie | Dianetique


info@scientology.net
© 1996-2004 Church of Scientology International. All Rights Reserved.

For Trademark Information