« J’ai un point de vue mental positif et les choses se passent bien pour moi, même si je suis en prison. Le Chemin du bonheur est devenu une force directrice dans ma vie tandis que j’essaye de me réadapter et de redevenir un membre productif de la société. J’ai tellement été impressionné par ce cours que l’un de mes buts est de consacrer une partie de ma vie à aider d’autres gens à trouver Le Chemin du bonheur. » (R. A. Prison de Deerlodge, Maryland)

« Je suis particulièrement heureux de saisir cette occasion qui m’est offerte d’esquisser les bénéfices personnels que j’ai retirés de l’étude et du fait d’être guidé par Le Chemin du bonheur de L. Ron Hubbard. Il y a ceux, à l’intérieur et à l’extérieur des prisons, qui mettent encore en doute dans leur esprit et dans leur cœur l’idée que la plupart de ceux qui ont causé du tort peuvent apprendre à changer leur façon de vivre. Il est essentiel que tous ceux qui sont incarcérés entendent autre chose que du négativisme lancé dans leur direction. Ce cours m’a aidé à redéfinir ma propre réalité, à faire des efforts concertés en direction de mon propre changement et de celui de compagnons détenus.

« Cela a été pour moi un défi passionnant de réussir et de savoir que j’ai à présent de nombreuses avenues qui me sont ouvertes, maintenant que j’ai trouvé et fait face à ce qui manquait à ma vie égarée. » (M. S. Royaume-Uni)

« J’ai l’impression que Le Chemin du bonheur a beaucoup changé mes sentiments et mes valeurs, donc il a eu un résultat favorable. Je vois la vie et les gens d’un autre œil parce que j’ai la responsabilité de vivre pour plus que ma propre personne. J’ai des valeurs morales que j’ai acquises de votre cours. Je sais que je dois vivre ma vie de manière à ce qu’elle bénéficie à d’autres. Des changements sociaux et moraux sont nécessaires afin de prévenir les problèmes auxquels nous faisons face en Amérique aujourd’hui. J’ai acquis le désir de changer ma vie et maintenant je dois développer de bonnes habitudes morales. Et à mesure que j’aide les autres autour de moi, je suis certain de développer peu à peu de meilleures habitudes. À mesure que je grandis, je peux aider les autres, et je suis sûr de me développer mentalement à mesure que j’efface les blessures et les échecs du passé.

Oui, Le Chemin du bonheur m’a aidé à réaliser que je dois changer si je veux survivre. Et peut-être que, en cours de route, je pourrai aider les autres. Votre livre est une aide formidable, alors continuez votre bon travail et continuez à tendre la main aux autres. » (T. R. Prison d’État de l’Arizona)

« Le Chemin du bonheur m’a vraiment enseigné combien il est important de respecter le besoin d’être une bonne personne. Grâce à ce cours, je me suis fait de nombreux amis et tous semblent apprécier mon amitié. Avant d’être introduit à ce cours, j’avais une attitude je-m’en-foutiste et en conséquence, je me faisais traiter de la même manière par les gens autour de moi. Je me suis engagé, et ce chaque jour depuis ce cours, à pratiquer les vertus, et mon attitude a immensément changé. Ma vie est tellement plus heureuse et il en est de même pour les gens à qui j’ai affaire quotidiennement. Il n’y a aucun doute que le vrai bonheur ne peut être obtenu qu’en rendant les autres heureux. Oui, j’ai atteint un but que personne ne peut m’enlever... le bonheur. » (A. P. Pénitentier d’État de l’Indiana)

« J’ai eu le plaisir de voir le programme de Criminon en action dans mon unité, au Central Juvenile Hall. Cette unité héberge des mineurs accusés des crimes les plus graves, y compris le meurtre. Tout d’abord, j’aimerais dire que ce programme aide énormément le personnel à cause de ses effets calmants sur les jeunes concernés. Ces mineurs sont devenus notablement moins hostiles les uns envers les autres et envers le personnel, et ils ne piquent plus de colères. Ils ont commencé à nous parler (au personnel) avec beaucoup plus de respect qu’auparavant, et ils ont arrêté de nous parler en jargon de gang. Même leur vocabulaire s’est beaucoup amélioré, ce qui les a aidés à parler normalement. Personnellement j’ai remarqué que quand les parents des élèves du programme Criminon venaient rendre visite le dimanche, les enfants leur montraient bien plus de respect qu’avant.

« L’un des résultats extraordinaires de ce programme est que plusieurs mineurs m’ont avoué que maintenant ils ressentaient du remords pour ce qu’ils avaient fait dans le passé. Ce genre de déclaration est très inhabituel venant de criminels de cette nature.

« Finalement, j’aimerais dire que les mineurs engagés dans le programme de Criminon n’ont pas été au cachot depuis très, très longtemps, et nous n’avons pas de problèmes de discipline avec eux.

« Je recommande vivement ce programme. À mon avis, il devrait être obligatoire pour tous les mineurs qui viennent au Juvenile Hall. » (C. T. Surveillant de groupe Central Juvenile Hall Los Angeles, Californie)

Après un emprisonnement de cinq ans dans une prison du Montana sous inculpations de vol et de drogue, un étudiant du cours par correspondance du Chemin du bonheur a écrit à Criminon, expliquant comment Le Chemin du bonheur avait changé sa vie :  « La plupart des gens me connaissent maintenant comme quelqu’un qui pourvoit de façon stable aux besoins de sa famille de quatre enfants. J’ai un mariage heureux et je suis là-bas dehors avec un emploi régulier à m’occuper de mes responsabilités. Mais avant que Le Chemin du bonheur entre dans ma vie, j’étais à la rue et en prison.

« Être en prison n’est pas marrant du tout. Il n’y a pas de direction. Vous vous en apercevez tout de suite. Quelle qu’en soit la raison, il n’y a pas de réadaptation en prison. C’est un entrepôt. Et Le Chemin du bonheur vous donne une direction, certaines étapes que vous pouvez appliquer à votre vie pour vous donner une voie de sortie ; loin de ce jeu. Le Chemin du bonheur a été la direction pour sortir de ça, ça a été la route pour me sortir de cette machine qui se perpétuait continuellement — le crime et tout le reste. Le Chemin du bonheur m’a donné une direction à suivre qui continue de me garder hors de prison, à être un citoyen productif aidant la société avec les choses que je pense pouvoir lui donner en retour. » (M. G. San Quentin, Californie)

« J’ai entendu parler du Chemin du bonheur quand j’étais au Centre de réinsertion de Californie, à Norco — il ne s’y passe pas grand-chose comme réinsertion. J’ai fait Le Chemin du bonheur. C’était bien comme cours. Ça m’a fait voir comment je vivais ma vie et comment je pouvais la changer. Ça m’a permis de changer ma vie. Je suis plus honnête maintenant.

« Avant de quitter la prison, j’ai fait commencer Le Chemin du bonheur à trois gars. » (A. S. Norco, Californie)

Au cours des vingt dernières années, des milliers de marques de reconnaissance et de récompenses honorifiques ont été décernées à Ron Hubbard en remerciement de ses travaux, de ses découvertes et de ses contributions dans les domaines de l’éthique, de la justice et de la morale.




| Précédente | Glossaire | Sommaire | Suivante |
| Point de Vue | Sites Jumelés | Librairie | Page de Garde |

Page de Garde de L. Ron Hubbard | L. Ron Hubbard: Le Fondateur de la Scientologie | L. Ron Hubbard: le Créateur Musical | L. Ron Hubbard, Le Philanthrope/L'Éducation | L. Ron Hubbard, Dianetics Letters | L. Ron Hubbard, Literary Correspondence | L. Ron Hubbard, Un Portrait | Hommages et Proclamation à L. Ron Hubbard | L. Ron Hubbard, Poet/Lyricist | L. Ron Hubbard: Homme d'Aventure et d'Exploration | Scientologie | Dianetique


info@scientology.net
© 1996-2004 Church of Scientology International. All Rights Reserved.

For Trademark Information